On y est......

L’organe de la saison : le Rein

Les reins

Dans la tradition chinoise, l’Eau, est associée aux reins, véritable  » batterie  » de l’organisme, qui thésaurisent notre énergie, innée et acquise. C’est notre force vitale, celle qui nous permet de  » donner un coup de rein « , de faire face avec courage dans l’adversité ou le danger. L’absence de courage aboutit à la peur, émotion liée à l’élément Eau, et qui en excès vient fragiliser les reins.

Aussi, soyons vigilants à ne pas vivre à « contre courant », en restant dans un mode de vie trop Yang, voire hyper actif, ce qui est souvent le cas dans notre société surtout en fin d’année, période de fêtes diverses. Ne pas suivre le rythme de la saison, c’est donc forcément venir fragiliser l’énergie de nos reins, et épuiser notre batterie. Alors se coucher tôt (avant 11 h le soir), faire une petite sieste après le déjeuner, privilégier les activités calmes et en intérieur, faire du Feu si c’est possible, permettra de se restaurer et de vivre cette saison dans la plénitude.

Lhiver, au-delà de sa douceur, comporte des risques : les refroidissements et leurs pathologies (rhume, grippe, etc), mais aussi les douleurs des lombes, la fatigue, et la dépression saisonnière par manque de lumière. Alors voici quelques notions, et beaucoup de bon sens, pour vous accompagner dans lHiver.

hiver-site2Conseils pour bien vivre lhiver

Résister au froid :

Lhiver, le corps va être soumis à la baisse des températures, et va demander plus d’énergie pour être réchauffé. Notamment si vous avez une tendance à la frilosité, il va falloir mettre en place une stratégie  » réchauffante  » et protectrice :

  • Manger et boire chaud (fini le jus d’orange glacé du petit déjeuner ou les glaçons dans l’apéro !)
  • C’est aussi, bien sur, se couvrir avant de sortir par grands froids : notamment les pieds et les reins qui doivent rester bien au chaud. (la  » ceinture de rein  » de nos grands pères était une bonne idée); quitte à les stimuler avec une bouillotte en rentrant le soir.
  • Au moindre refroidissement, buvez de l’infusion de Gingembre, pour vous réchauffer et faire sortir le froid qui est entré dans vos poumons.

La diététique de lhiver :

  • Eviter les aliments de nature  » froide « , (les légumes et fruits de l’été : pastèque, melon, concombre, courgettes, radis, ananas, pamplemousse, blé, huîtres, et les glaces)
  •  Privilégiez les aliments de nature  » tiède ou chaude  » (boeuf, crevette, mouton, poulet, citrouille, fenouil, oignon, poireau, châtaigne, noix, orge, millet, les légumineuses,) et rajouter des condiments qui réchauffent : gingembre, piment, cannelle, poivre, voire une goutte d’alcool fort par grand froid !
  • La saveur salée a une action similaire au mouvement de l’élément « Eau ». Elle fait descendre l’énergie et la fait rentrer dans les profondeurs. Favoriser cette saveur pendant lHiver (non pas en rajoutant du sel dans nos plats, mais en favorisant sans excès les mets naturellement salés), pour tonifier nos reins. On la trouve dans les algues, les poissons et fruits de mer, le canard, l’orge, et les eaux minérales gazeuses.
  • On rajoutera aussi des aliments de couleur sombre, _puisque le noir est associé à l’élément Eau_ : algues, sésame noir, haricots noirs, pommes de terre violettes, oeufs de lumpe, pour soutenir les reins.

Gérer nos peurs

La peur est l’émotion qui fragilise le plus les reins, alors soyons conscients de nos peurs, relativisons-les en vivant dans le présent, et évitons d’employer le mot « peur  » dans notre langage courant.